Domiciliation a paris et toute la France et
Quels locaux pour une jeune entreprise ?
Où domicilier sa jeune entreprise ?
Domiciliation

Quels locaux pour une jeune entreprise ?

Mis à jour le 03/10/2022

    Le local compte parmi les stratégies de communication et de marketing. C’est la raison pour laquelle le choix de l’adresse du siège social ne doit pas être fait à la légère. Toutefois, la liberté de choix de cette adresse de domiciliation est restreinte pour une entreprise nouvellement créée.

    Cette dernière préfère, en effet, consacrer plus de budgets dans le développement de ses activités et dans sa pénétration sur le marché.

    Quelles sont donc les alternatives de domiciliation idéales pour une jeune entreprise ? Avant de les aborder, il est judicieux de rappeler l’intérêt et l’importance de la domiciliation d'entreprise.

     

    Le siège social : rappel sur son importance et ses caractéristiques

     

    Le siège social est l’adresse administrative de l’entreprise. C’est l’adresse à laquelle seront envoyés les courriers officiels de l’entreprise. Le siège social peut également correspondre au lieu où sont exercées les activités de la société.

    Par ailleurs, il est possible qu’il y ait une différence d’adresse entre le lieu d’exploitation et l’adresse de domiciliation.

    Le siège social est, en premier lieu, une obligation légale. La détermination de l’adresse de domiciliation est une étape impérative sans laquelle la procédure d’immatriculation ne peut aboutir.

    En outre, l’adresse de domiciliation détermine la compétence territoriale de la juridiction en cas de litige, et celle du CFE et de l’organisme pour l’accomplissement des différentes formalités.

    Enfin, on a attribué un rôle stratégique à l’adresse de domiciliation. En effet, elle concourt à la visibilité et à l’image de la société.

    Le siège social doit principalement avoir un caractère réel. La réalité du siège social se traduit, d’une part, par son existence qui doit être prouvée par un justificatif de jouissance de local lors de la demande d’immatriculation. D’autre part, le caractère réel de l’adresse de domiciliation correspond à sa publicité.

    Cela signifie qu’elle doit être mentionnée sur tous les documents officiels de l’entreprise : statuts, documents comptables et commerciaux, supports de communication.

     

    1re alternative : La domiciliation à l’adresse personnelle

     

    Il est courant chez un jeune entrepreneur d’affecter son local d’habitation à son activité professionnelle. Cette solution présente aussi bien des avantages que des inconvénients.

     

    • Quels sont les avantages de cette solution

    C’est une solution moins coûteuse, voire gratuite. La jeune entreprise n’a pas besoin de payer un loyer, les charges sont tout au moins allégées.

    C’est une solution pratique et permettant à l’entrepreneur de gagner du temps. En effet, il gère son activité de chez lui. Il est épargné des allers-retours.

     

    • Les inconvénients et les risques de cette alternative

    Dans un premier temps, la domiciliation à l’adresse personnelle peut se heurter à diverses restrictions.

    Elle peut être interdite par le contrat de bail, lorsque l’entrepreneur est locataire des lieux. Elle peut être soumise à une autorisation municipale, voire interdite dans certaines localités de France.

    Dans un second temps, ce n’est pas une solution pratique lorsque l’activité de la jeune entreprise requiert la réception de clients.

    Dans un troisième temps, cette alternative correspond à la divulgation de l’adresse personnelle de l’entrepreneur.

    Enfin, cette solution n’est pas adéquate pour une bonne visibilité. En effet, se domicilier chez soi peut être mal vu par les partenaires.

     

    2e alternative : La domiciliation auprès d’une pépinière d’entreprise

     

    Le recours à une pépinière d’entreprise ou incubateur d’entreprise est l’alternative destinée aux jeunes entreprises.

     

    • Comprendre le fonctionnement de la pépinière d’entreprise

     

    La pépinière ou l’incubateur d’entreprise est une structure destinée à héberger et à accompagner les jeunes porteurs de projet.

    Ainsi, cette structure accompagne l’entreprise dès sa phase de conception et de création jusqu’à ses deux premières années. L’hébergement est temporaire afin de permettre à la jeune entreprise une certaine autonomie pour pouvoir voler de ses propres ailes.

    Pour ce faire, la pépinière met à la disposition de l’entreprise une adresse et des locaux équipés. Le coût du recours à cette structure est adapté au budget d’une jeune entreprise.

     

    • Les avantages de cette alternative

     

    C’est une alternative permettant à la jeune entreprise d’être accompagnée. Elle lui permet également d’élargir ses relations.

    C’est une solution moins onéreuse, adaptée au petit budget.

     

    • Inconvénients de cette alternative

     

    Pour intégrer à une pépinière, il faut passer par une sélection de dossiers, la validation de sa candidature. Il est possible que la candidature de la jeune entreprise ne soit pas retenue.

    C’est une domiciliation temporaire.

     

    3e alternative : La domiciliation au sein d’une société de domiciliation

     

    La société de domiciliation est un professionnel de la domiciliation.

     

    • Comprendre le fonctionnement de la société de domiciliation

     

    La société de domiciliation, en vertu d’un contrat de domiciliation, met à la disposition d’une entreprise cliente, appelée le domicilié, une adresse et des prestations diverses.

    Ce professionnel de la domiciliation, en effet, propose la mise à disposition d’un local équipé et des services complémentaires. Parmi ces services, on peut citer :

    - Des services obligatoires : la gestion du courrier correspondant au tri et à la réexpédition du courrier ; la location d’un local équipé.

    - Des services facultatifs : secrétariat, accompagnement administratif et juridique.

     

    • Les avantages offerts par cette solution

    Côté organisationnel, c’est la solution idéale. Elle permet à l’entrepreneur de gagner du temps et de se concentrer davantage à son activité.

    Cette solution est trois fois moins chère que la location de local commercial et l’acquisition d’un local propre.

    Elle permet de sauvegarder la confidentialité de l’adresse personnelle de l’entrepreneur. En effet, cette alternative permet à ce dernier d’éviter le recours à la domiciliation chez soi.

    Enfin, les sociétés de domiciliation proposent des adresses ayant acquis une certaine notoriété.

     

    • Les inconvénients offerts de cette solution

    Bien que l’alternative offre la délégation de certaines tâches, l’entrepreneur peut être contraint à faire de fréquent déplacement. Il peut être contraint à récupérer ses courriers.

     

    Comment choisir son alternative de domiciliation ?

     

    Lorsqu’on se lance dans une aventure entrepreneuriale, il faut se concentrer sur l’essentiel et ce qui est prioritaire. Cela est important notamment lorsque la jeune entreprise ne bénéficie pas de financements. Ainsi, il est judicieux de réduire les dépenses.

    Par ailleurs, outre ce critère budgétaire, il est essentiel de connaître les besoins tant en matière d’accompagnement qu’en matière d’organisation. Le choix doit être fait en considération de ces besoins.

     

    Quels locaux pour une jeune entreprise ?

    Commentaires