Domiciliation a paris et toute la France et
Domiciliation consultant : les règles pratiques 2021
Domiciliation

Domiciliation consultant:
les règles pratiques 2021

Mis à jour le 16/11/2021

    Le consultant est le professionnel qui met à la disposition de ses clients une prestation intellectuelle. Le domaine d’intervention du consultant est très vaste. Par conséquent, pour devenir consultant, il est nécessaire de se spécialiser à un domaine précis.

    De telle expertise reflète le professionnalisme. Aussi, être titulaire d’un diplôme de niveau bac+5, dans un domaine particulier, est exigé. Comment se lancer dans cette activité ? Pour ce faire, il convient de procéder à l’immatriculation du consultant.

    À l’occasion de la procédure d’immatriculation, la domiciliation doit être entreprise. En effet, compte tenu de la nature de l’activité du consultant, il est opportun d’aborder la question de sa domiciliation d'entreprise. Aussi, comment s’y prendre ? Avant de répondre cette question, un petit rappel sur le statut d’un consultant doit être fait.

     

     

    Tout ce qu’il faut savoir sur le statut de consultant

     

    L’activité de consultant peut être exercée de deux manières : soit en société, soit en portage salarial. Il convient aussi de distinguer le consultant indépendant et la notion d’entreprise de consulting.

     

     

    • Devenir consultant dans le cadre d’une société

     

    Cela signifie que l’activité professionnelle est exercée dans le cadre d’une structure juridique.

    D’une part, dans la majorité des cas, les consultants indépendants exercent en autoentreprise. Aussi, le consultant est soumis au régime de travailleur non-salarié. Dans ce cas, il doit régler les cotisations sociales et les impôts sur le revenu.

    D’autre part, le professionnel peut opter pour l’une des formes sociétaires suivantes : EURL ou SARL, SAS ou SASU. Il sera, par conséquent, soumis aux régimes de ces statuts juridiques.

     

     

    • Être consultant en portage salarial

     

    Le portage salarial est une forme de contrat de travail à trois parties : le salarié porté, la société de portage et l’entreprise cliente. Le consultant en tant que travailleur indépendant a intérêt à adhérer une entreprise de portage dans la mesure où ce dispositif offre une grande liberté : quant au choix de missions, aux modalités d’intervention, au lieu de travail.

     

     

    Tout ce qu’il faut savoir sur la domiciliation du consultant

     

     

    • Pourquoi le consultant indépendant doit-il se domicilier ?

     

    Une telle question est très opportune compte tenu de la nature de l’emploi du consultant. En effet, la consultance est une activité sans frontière. En tant que prestataire, son lieu de travail n’est pas fixe.

    D’une part, avoir une adresse est une obligation légale. Comme toute structure normalement constituée, le consultant doit impérativement avoir une adresse qui correspond à son siège social. Par ailleurs, à défaut de siège social, l’immatriculation ne peut avoir lieu.

    D’autre part, le siège social permet au consultant d’être en relation avec les clients. L’adresse étant publique sera communiquée à tous les clients et partenaires.

     

     

    • Quelles sont les différentes alternatives pour se domicilier ?

     

    À l’instar des sociétés commerciales, le consultant indépendant, pour sa domiciliation, peut recourir aux alternatives suivantes :

     

    Au domicile personnel

    Les consultants indépendants ont tendance à recourir à cette solution pour leur domiciliation. Elle peut, toutefois, être soumise à des conditions. Si le consultant est propriétaire du local d’habitation, il n’y a pas de difficultés sous réserve des règles d’urbanisme.

    Dans le cas où il est locataire, le contrat peut prévoir l’interdiction de la domiciliation commerciale dans les lieux. Dans ce cas, la domiciliation est possible pour une durée de 5 ans.

    Quant aux avantages de cette solution, elle est gratuite, d’une part ; d’autre part, elle facilite la gestion des affaires.

    Quant aux inconvénients, on peut relever l’interférence de la vie privée avec la vie professionnelle et la durée temporaire.

     

    Dans un local professionnel

    Cette alternative est judicieuse particulièrement pour les cabinets de consulting. Elle est intéressante dans la mesure où le local professionnel a tendance à être plus proche des clients. Ce qui permet un gain en visibilité accrue.

     

    Auprès d’une société de domiciliation

     À travers un contrat de domiciliation, la société domiciliataire met à la disposition du consultant une adresse, un local pour les réunions et éventuellement un service de secrétariat. Cette alternative permet au consultant de bénéficier du carnet d’adresses de la société de domiciliation.

    Le professionnel peut choisir une adresse de prestige. En outre, les services proposés sont sur mesure, à la hauteur des aspirations du consultant.

     

     

    • Comment choisir son siège social ?

     

    Il existe divers critères à prendre en compte lors du choix du siège social.

     

    Le coût

    En principe, l’activité de consultant indépendant n’a pas besoin d’un grand investissement. Outre le coût d’immatriculation, l’acquisition de matériels de bureau peut être les premières dépenses.

    Pour une domiciliation à moindre coût, la domiciliation au domicile personnel est gratuite.

    Cependant, le consultant indépendant doit débourser le loyer mensuel en cas de location de local professionnel ; et payer le coût de la domiciliation en société de domiciliation.

     

    Protection de la vie privée

    Afin de conserver l’adresse personnelle privée, il faut éviter la domiciliation chez soi. Ainsi, le choix du consultant est entre la domiciliation auprès d’une société de domiciliation ou dans un local professionnel.

     

             Gain en temps

    Les tâches courantes peuvent engager une grande majorité du temps des entrepreneurs. Déléguer la tâche à un prestataire est judicieux. En effet, les sociétés de domiciliation peuvent proposer les prestations suivantes :

    - Gestion de courrier : cela concerne notamment la réception, le traitement, la numérisation et la réexpédition des courriers ;

    - Secrétariat téléphonique ;

    - Gestion de l’agenda et prise de rendez-vous ;

    - Assistance juridique dans la réalisation des formalités ;

    - Location de local ou de salle pour les réunions et les rencontres.

     

    Gain en visibilité

    Le gain en visibilité peut être un des critères pour le choix de la domiciliation. Rappelons-le, la visibilité va de pair avec la crédibilité et la notoriété.

    Le recours à la société de domiciliation permet au consultant indépendant de bénéficier d’une adresse de prestige dans les grandes Métropoles.

     

    De tout ce qui précède, on en déduit que toutes les alternatives de domiciliation pour le consultant indépendant sont toutes intéressantes. En plus, la consultance est en principe une profession libérale. Le choix dépend de l’aspiration et l’ambition du professionnel.

    Domiciliation consultant: les règles pratiques 2021


    Rohat KURAN

    Auteur des articles Rohat KURAN

    Suite à l’obtention d’une licence en économie à l’université Panthéon-Sorbonne, Rohat Kuran a poursuivi des études à Audencia Business School en Master 1 filière audit et comptabilité. En marge de ses études, il est community manager d’un artiste peintre, ainsi que directeur marketing chez Les Tricolores.

    PRÊT À DOMICILIER

    VOTRE ENTREPRISE ?

    La marche à suivre
    1
    Choisissez votre adresse
    domicilier_1
    2
    Sélectionnez vos options
    domicilier_2
    3
    Remplissez vos informations
    domicilier_3
    4
    Signez votre contrat
    domicilier_4
    5
    Payez en ligne
    domicilier_5

    Cet article vous a été utile ?

    Donnez votre avis !

    Envoyer ma note
    Articles similaires
    Commentaires