Domiciliation a paris et toute la France et
Cacher son adresse personnelle entreprise : les règles à savoir
Entrepreneur : le guide pour dissimuler votre adresse personnelle
Domiciliation

Cacher son adresse personnelle entreprise:
les règles à savoir

Mis à jour le 11/07/2022

    Pour toutes les entreprises qui sont installées en France et qui y exercent une activité professionnelle, il est impératif pour elles de disposer d’une adresse physique, juridico-administrative, et fiscale.

    Il s’agit d’une adresse de siège social qui est généralement l’adresse de la résidence personnelle de l’entrepreneur ou du créateur d’entreprise. C’est d’ailleurs la première solution choisie pour une domiciliation simple, sans frais et sans formalités complexes.

    Cependant, dans un souci de confidentialité, il est chaudement conseillé de choisir d’autres alternatives pour domicilier une entreprise. En effet, en choisissant l’adresse du domicile personnel de l’entrepreneur pour domicilier le siège social de l’entreprise, cela risquerait de compromettre grandement la confidentialité de cettedite adresse.

    Fort heureusement, les options ne manquent pas pour dissimuler son adresse personnelle. Voyons les détails de cela à travers cet article.

     

    Les grandes lignes concernant le local d’habitation ou l’adresse du domicile personnel en tant que siège social d’une entreprise

     

    • Les raisons relatives au choix du domicile personnel comme adresse de siège social

    Dans la majorité des cas, un créateur d’entreprise opte d’abord pour son adresse personnelle lors du choix de domiciliation de son entreprise. Cette pratique est généralement choisie parce qu’elle offre une grande simplicité quant à la gestion des tâches quotidiennes, surtout en matière de gestion de courrier.

    En outre, il s’agit d’une solution très intéressante en matière de coût (les dépenses seront limitées, on parle notamment des différentes factures).

    NB. Selon la situation de l’entrepreneur, il convient de se soumettre au respect de diverses conditions et diverses règles qui pourront empêcher la domiciliation. Si l’un des règlements suivants fait obstacle, il faudra songer à transférer l’adresse de siège social parce que la domiciliation sera provisoire (5 ans) ;

    - Les dispositions contractuelles ;

    - Le règlement de la copropriété et les règles relatives à l’urbanisme.

     

    • Les limites constatées concernant la domiciliation d’une entreprise à la résidence personnelle

    On a pu constater ci-dessus que le fait d’installer le siège social d’une entreprise dans un local d’habitation comporte divers avantages. Cependant, on peut également constater des inconvénients non négligeables concernant cette pratique.

    La première limite à évoquer est la confusion de l’adresse personnelle avec celle du siège social de l’entreprise. Ainsi, cette adresse sera dévoilée au grand public et tout le monde pourra se pointer à la résidence personnelle au moindre problème, ce qui pourrait être un inconvénient majeur pour la vie privée de l’entrepreneur.

    Sur ce point d’ailleurs, il n’est pas toujours évident pour le créateur d’entreprise de séparer sa vie privée de sa vie professionnelle.

    Aussi, le caractère provisoire est également un souci à ne pas négliger. Effectivement, les formalités de transfert de siège social peuvent être assez complexes et peuvent générer des dépenses considérables. Enfin, cette solution aura également un impact majeur sur la notoriété et la crédibilité de l’entreprise vis-à-vis des tiers (clients, collaborateurs, investisseurs, etc.).

     

    Le moyen le plus fiable pour cacher son adresse personnelle : la domiciliation commerciale de l’entreprise

     

    • En quoi consiste cette domiciliation commerciale ?

    La domiciliation commerciale fait partie des nombreuses solutions de domiciliation qui se présentent à un entrepreneur lors de la constitution de sa société. L’élément qui permet à cette alternative de se démarquer est le fait qu’elle offre divers avantages très intéressants à l’entreprise domiciliée.

    D’une manière générale, une domiciliation commerciale permet à une entreprise donnée de bénéficier d’une adresse de siège social qui se distingue de l’adresse personnelle (une adresse prestigieuse qui sera parfaite pour permettre une montée en visibilité de l’entreprise) par l’intermédiaire des services proposés par une société de domiciliation ou un domiciliataire.

    Ce dernier met en avant un espace de travail qui correspondra à l’entreprise, et elle garantira une séparation entre la vie privée et la vie professionnelle de l’entrepreneur.

     

    • Quels sont les autres points intéressants relatifs au choix d’une société de domiciliation ?

    En plus de cacher l’adresse personnelle de l’entrepreneur, la société de domiciliation met également en avant divers services supplémentaires afin de permettre au créateur d’entreprise de faciliter son quotidien. Ces services (avec l’adresse prestigieuse) seront accessibles à un prix imbattable, défiant toute concurrence. Nous parlons notamment des services suivants :

    - Un service de location de bureaux équipés pour les réunions régulières et pour la réception des clients ;

    - Un service de gestion de courrier (l’entrepreneur aura le choix entre la réexpédition ou la numérisation) ;

    - Un service de secrétariat qui se reflète par une permanence téléphonique ;

    - Un service d’accompagnement sur la réalisation de diverses formalités juridiques et administratives (création d’entreprises, transfert de siège social, etc.).

     

    Les autres alternatives de domiciliation permettant de cacher son adresse personnelle

     

    On peut également énumérer deux autres solutions qui peuvent permettre à l’entrepreneur de cacher son adresse personnelle lors de la domiciliation de son entreprise.

     

    • Les pépinières d’entreprises comme choix de domiciliation

     

    Une pépinière d’entreprise est un choix de domiciliation parmi tant d’autres, elle consiste à domicilier une entreprise (au moment du premier démarrage de l’activité) dans des locaux partagés avec d’autres entreprises en herbe. Cette solution est intéressante dans la mesure où elle permettrait d’avoir un large réseau en matière d’échanges professionnels.

    De plus, l’entreprise domiciliée dans une telle structure pourra bénéficier d’un local équipé adapté et à l’activité exercée, d’une assistance juridique et technique (par l’intermédiaire de spécialistes), et le tout avec un prix abordable. Une commission d’adhésion sera responsable d’étudier le dossier de l’intéressé pour voir si son entreprise peut intégrer la pépinière ou non.

    NB. Il s’agit ici d’une solution non définitive. Ce sera au comité mis en place par la pépinière d’entreprise d’estimer si l’entreprise domiciliée est déjà à même d’entrer dans le vrai monde entrepreneurial en étant seule. Si c’est le cas, le contrat sera rompu au bout de trois généralement.

     

    • Le local commercial : un choix de domiciliation envisageable

     

    Il s’agit d’une solution qui permettra à un entrepreneur de domicilier sa société en optant pour un bail commercial. D’un côté, il peut être le propriétaire du local commercial en question, de l’autre côté, il peut louer cedit local.

    C’est pour ce dernier cas de figure que les choses peuvent se compliquer. En effet, le loyer mensuel d’une telle opération peut devenir très lourd au fil des années, surtout pour un entrepreneur en manque de ressources financières et qui prend encore ses marques dans le monde entrepreneurial.

    Toutefois, outre le fait de cacher l’adresse personnelle du créateur d’entreprises, on peut quand même noter un autre avantage indéniable. Il s’agit de pouvoir aménager librement le local afin qu’il puisse correspondre parfaitement à l’activité envisagée par l’entrepreneur.

     

    Quelles sont les règles pour cacher son adresse personnelle entreprise

    Commentaires