Domiciliation a paris et toute la France et
Devenir chauffeur VTC : tout ce qu'il faut savoir
Création d'entreprise

Devenir chauffeur VTC:
tout ce qu'il faut savoir

Mis à jour le 17/11/2021

    Vous êtes titulaire du permis catégorie B et du code de la route, avez une voiture, un goût de la conduite et vous voulez gagner de l’argent ? Pourquoi ne pas devenir chauffeur VTC (voiture de transport avec chauffeur) ? Vous pourrez ainsi monter une entreprise et mettre à profit vos compétences pour exercer une activité professionnelle rémunérée de transport de personne !

    Nous allons voir ensemble comment devenir chauffeur VTC, de la formation en passant par le statut juridique jusqu’à l’obtention de la licence. Le tout sans oublier la domiciliation, qui peut être effectuée par une société spécialisée dans la domiciliation d’entreprise en ligne ! 

     

    La formation et l'examen de chauffeur VTC

    Tout le monde ne peut pas devenir VTC ! En effet il vous faudra passer un examen sélectif pour montrer que vous maitrisez les réglementations de ce métier ! L’épreuve est un QCM, et mais aussi un QRC selon la matière. La durée est de 3h50 et il y a 7 matières. 

    • Réglementations des transports,

    • code de la route,

    • gestion d'une société,

    • compréhension du français et de l'anglais

    • développement commercial,

    • règlementation nationale des VTC.

    Mais alors, comment préparer ces épreuves dont le contenu n’a rien d’évident ? Il existe aujourd’hui des centres spécialisés qui offrent des formations permettant de préparer l’examen et d’augmenter vos chances de réussite. Toutefois, les tarifs peuvent être élevés, si vous voulez travailler pour une application n’hésitez pas à choisir ceux avec qui l’application a des partenariats ! Vous pouvez aussi évidemment être candidat libre et ne pas faire de formation VTC spécifique pour l’examen ! 

     De plus, compte tenu de l’évolution constante de la réglementation du transport et des enjeux du marché, vous devrez effectuer tous les cinq ans un stage de formation d’au moins 14h dans le cadre de la formation continue au sein d’un centre agréé. 

     

    Quelles sont les conditions d’obtention de la carte VTC ? 

    Une demande de carte VTC rédigée sera adressée à la préfecture la plus proche de chez vous ou au sein de la préfecture de police parisienne. Il faudra compter au maximum trois mois pour obtenir cette carte. Certaines conditions existent : 

    • Avoir obtenu le permis B depuis au moins trois ans ou deux ans si vous avez été formé avec la conduite accompagnée,

    • avoir effectué la formation "prévention et secours civiques de niveau 1" (PSC1) il y a moins de deux ans,

    • avoir l’aptitude physique (visite médicale par médecin agréé),

    • réussir l'examen VTC.

    Certaines condamnations inscrites au sein du bulletin n°2 de votre casier judiciaire sont rédhibitoires :

    • Perte de la moitié des points du permis de conduire,

    • Avoir conduit en l’absence de permis,

    • Peine de six mois de prison ou plus.

    Le mieux évidemment est de ne pas avoir un casier judiciaire pour exercer le métier de chauffeur professionnel ! 

     

    Quelle forme juridique choisir ? 

    Afin de rendre officiel votre statut vous allez devoir monter une entreprise. La structure juridique de la micro-entreprise semble être un choix évident, mais si vous voulez développer votre pratique vous allez vite vous retrouver bridé ! Effectivement, vous ne pourrez pas dépasser un certain chiffre d’affaires. Ajoutons aussi que vous ne pourrez pas déduire vos dépenses professionnelles comme l’essence, la location du véhicule ou les charges sociales.  Nous vous conseillons donc plutôt de faire une création de SASU pour devenir VTC, c’est un statut juridique souple et vous pourrez exercer seul ! 

    Durant la demande d’immatriculation de votre SASU VTC au greffe du Tribunal de commerce il faut faire différentes choses en plus de la procédure classique : 

    • Joindre au dossier une photocopie de votre carte professionnelle VTC,

    • Dans votre objet social mettez "exploitation de voiture de transport avec chauffeur » 

    Quand la procédure sera achevée vous pourrez obtenir un extrait K-Bis !

     

    Obtenir la licence VTC via l'inscription au registre des VTC

    Monter une entreprise ne suffit pas, il vous faudra aussi une licence VTC pour débuter officiellement votre activité et donc faire une demande au registre des VTC. L'inscription est faisable virtuellement sur la page du Ministère des Transports. Il faut renouveler la licence tous les cinq ans sachant qu’il faut compter un mois environ d’attente pour une inscription. 

    Les formalités ne sont pas les mêmes si vous êtes déjà chauffeur de taxi.

    Lors de l’inscription, vous devrez transmettre les documents suivants : 

    • Un justificatif d'assurance de la responsabilité civile professionnelle.

    • La copie d’une preuve d’enregistrement de la société (extrait K-Bis dans le cadre des entreprises type SASU ou alors un avis de situation du répertoire SIRENE si vous êtes auto-entrepreneur).

    • Une photocopie de la carte grise de la voiture.

    • Une photocopie complète de votre carte pro VTC.

    • Une preuve de votre capacité financière (au moins 1.500 € pour une voiture), sauf si vous êtes propriétaire de la voiture ou disposez d’un contrat de location dépassant 6 mois. Vous pourrez aussi mettre en place un capital social de 1.500 € pour prouver votre capacité financière.

    Il faudra compter 170€ de frais administratifs d’inscription. Quand votre inscription sera validée, vous obtiendrez une attestation d'inscription avec le numéro d'inscription du registre. Il vous faudra remplir et faire une impression du macaron rouge des chauffeurs VTC et le placer à l'avant et à l'arrière de votre voiture. Si vous travaillez pour une société de transport comme Uber vous pourrez éventuellement avoir la "licence provisoire" en échange d’une commission en attendant votre inscription au registre. 

    Vous savez désormais tout sur ce qu’il faut faire pour devenir chauffeur VTC et travailleur dans le secteur du transport n’hésitez pas à faire appel aux Tricolores pour créer votre entreprise en ligne et bénéficier de nombreux services de qualité ! 

     

    Devenir chauffeur VTC: tout ce qu'il faut savoir


    Rohat KURAN

    Auteur des articles Rohat KURAN

    À la suite de l’obtention d’une licence en économie à l’université Panthéon-Sorbonne, Rohat Kuran a poursuivi des études à Audencia Business School en Master 1 filière audit et comptabilité. En marge de ses études, il est spécialisé dans le domaine de la domiciliation d’entreprise, ainsi que directeur marketing chez Les Tricolores.

    Créer une enterprise en ligne

    La marche à suivre
    1
    Rédaction des Statuts
    Rédaction des Statuts
    La rédaction des statuts est inévitable et doit inclure des informations obligatoires dont:
    • La dénomination sociale
    • Localisation du siège social
    • L’objet social
    2
    Constitution du Capital social
    Constitution du Capital social
    Il est nécessaire d’ouvrir un compte en banque professionnel et de libérer une partie du capital social
    3
    Publication d’une annonce Légale
    Publication d’une annonce Légale
    Publication avis de constitution au sein d’un JAL
    4
    Constitution du dossier d’immatriculation
    Constitution du dossier d’immatriculation
    La constitution du dossier d’immatriculation doit inclure des informations obligatoires dont:
    • Les statuts signés et paraphés
    • Le formulaire MO
    • Les frais de greffe

    Cet article vous a été utile ?

    Donnez votre avis !

    Envoyer ma note
    Articles similaires
    Commentaires