Domiciliation a paris et toute la France et
Devenir coiffeuse à domicile : tout savoir en 3 minutes
Création d'entreprise

Devenir coiffeuse à domicile:
tout savoir en 3 minutes

Mis à jour le 10/09/2021

    Faire de sa passion son métier, c’est bien. Vivre de sa passion en toute liberté, c’est mieux. Être coiffeuse ne se limite pas à l’ouverture d’un salon, il est possible d’exercer le métier de manière ambulante : être coiffeuse à domicile. Toutefois, devenir coiffeuse à domicile ne s’improvise pas. Cela nécessite non seulement une qualification professionnelle, mais également l’accomplissement de diverses formalités administratives.

     

    Devenir coiffeuse à domicile : Quels sont les préalables à connaître ?

     

    • Quelles sont les qualifications professionnelles requises ?

     

    Les soins capillaires ainsi que la coiffure est un art qui nécessite un apprentissage. Le métier de coiffeur révèle différentes facettes telles que la maîtrise des appareils plus souvent sophistiqués, la gestion des stocks de produits, la maîtrise des techniques de base, etc. Afin d’exercer ce métier, il est exigé qu’une formation soit suivie.

    Ainsi, pour devenir coiffeur dans le Métropole, il faut être titulaire d’un des diplômes reconnus par l’État. Il suffit que l’intéressé détienne l’un des diplômes suivants : un brevet professionnel de coiffure (BP) ; certificat d’Aptitude professionnelle de coiffure (CAP) ; un diplôme enregistré au répertoire national de certification professionnelle d’un niveau égal ou supérieur au CAP dans un domaine directement lié à celui de la coiffure. Depuis 2019, le stage préalable à l’installation est devenu facultatif. Cependant, il est toujours recommandé de suivre ce stage pour s’imprégner plus au métier.

    En revanche, il n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un diplôme si l’activité est exercée de manière accessoire et dans une commune de moins de 2000 habitants, et que la principale clientèle est de la gent masculine.

     

    • Quelles sont les qualités nécessaires ?

     

    Avoir les qualifications professionnelles requises ne suffit pas pour devenir coiffeur à domicile. Il faut avoir ou se forger une certaine qualité essentielle pour être un coiffeur à domicile efficace et efficient.

    • Avoir le sens de l’esthétisme est la première qualité primordiale. Le coiffeur doit, avant tout, mettre en valeur la beauté de son client. Il faut que le service et les prestations soient de bonne qualité et soient adaptés aux attentes de la clientèle.
    • La coiffeuse à domicile doit impérativement avoir une aisance relationnelle. Cette qualité est un atout pour l’artisan parce qu’elle permet de fidéliser la clientèle. Le sens du relationnel implique un grand sens de l’écoute. En effet, un bon coiffeur doit donner des conseils capillaires à sa clientèle.
    • La coiffeuse à domicile doit être une personne organisée et autonome. Se déplacer constamment nécessite une bonne organisation.
    • Enfin, ce professionnel, étant nomade, doit avoir une bonne condition physique. En outre, la majorité du temps, la profession est exercée debout. Par ailleurs, il est judicieux d’opter pour des matériels facile à transporter.

     

    Devenir une coiffeuse à domicile : quelles sont les formalités à suivre ?

     

    Il convient de suivre les étapes de création et de se conformer aux obligations pour exercer le métier.

     

    • Choisir son statut juridique

     

    Le coiffeur à domicile doit exercer son métier en toute légalité. Pour ce faire, il convient que la profession soit exercée dans le cadre d’une structure juridique : une société. La loi propose diverses formes sociétaires. Les plus pratiques sont l’EURL et la SASU, respectivement l’équivalent unipersonnel de la SARL et de la SAS. En effet, ces deux formes permettent de protéger le patrimoine personnel du coiffeur à domicile contre les actions des créanciers professionnels.

    Pour faire le choix, il convient de vérifier leur régime fiscal, social et juridique, ainsi que leur mode de fonctionnement.

    Le coiffeur à domicile peut exercer son métier en autoentreprise. Ce régime est souple et offre des avantages discaux. Cependant, il peut engager le patrimoine personnel de l’autoentrepreneur en cas de procédure collective.

     

    • Immatriculer sa société

     

    Quand le choix relatif au statut juridique de la société est fait, il convient de procéder à son immatriculation en vue d’obtenir un extrait Kbis.

    Les formalités relatives à la création sont les suivantes :

    • Rédaction des statuts de la société ;
    • Procéder à un avis de constitution dans un journal d’annonce légale ;
    • Déposer la demande auprès du centre de formalités des entreprises. Ce centre transmet le dossier au greffe du tribunal. L’extrait Kbis est délivré par le tribunal de commerce si le dossier est complet et valide.

     

    • Obtenir sa carte d’artisan ambulant

     

    La carte d’artisan ambulant fait office d’une autorisation pour pouvoir exercer la profession de coiffeuse à domicile. Cette carte est, d’ailleurs, nécessaire pour les artisans en déplacement constant. Il convient de souligner toutefois que la carte d’artisan ambulant est impérative uniquement lorsque l’activité est exercée en dehors de la commune de domiciliation. Cette carte doit être renouvelée tous les 4 ans.

    Cette autorisation est délivrée par la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) dans un délai maximal d’un mois après le dépôt de la demande. Une carte provisoire d’une durée de validité d’un mois est délivrée en attendant la carte définitive. Cela permet de commencer l’activité. Si après un délai de 2 mois de la demande la CMA ne donne pas une réponse, le silence équivaut à un refus.

    La carte n’est pas gratuite, son coût est de 15 €.

     

    • Obligation de se souscrire à une assurance

     

    Le coiffeur à domicile doit impérativement se souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle.  Cette assurance couvrira tous les préjudices liés à l’activité tels que les brûlures accidentelles, les allergies, etc.

    Si la coiffeuse est véhiculée, elle doit se souscrire à une assurance automobile.

     

    • Optimiser sa visibilité pour se faire connaître

     

    Il faut mettre en place toutes les stratégies de communication. Cela permet d’obtenir une notoriété.

    Pour ce faire :

    • Le moyen de communication par voie d’affichage est toujours envisageable ;
    •  L’utilisation des réseaux sociaux et la création d’un site web permettent de présenter toutes les prestations ainsi que le contact téléphonique ;
    • Adhérer à des plateformes de référencement est également intéressant.

     

    En résumé, devenir coiffeuse à domicile nécessite la possession de qualifications professionnelles. L’activité doit être exercée dans le cadre d’un statut juridique. En tant qu’activité règlementée, la profession nécessite une autorisation préalable, notamment la carte d’artisan ambulant.

    Devenir coiffeuse à domicile: tout savoir en 3 minutes

     

    Rohat KURAN

    Auteur des articles Rohat KURAN

    À la suite de l’obtention d’une licence en économie à l’université Panthéon-Sorbonne, Rohat Kuran a poursuivi des études à Audencia Business School en Master 1 filière audit et comptabilité. En marge de ses études, il est spécialisé dans le domaine de la domiciliation d’entreprise, ainsi que directeur marketing chez Les Tricolores.

    Créer une enterprise en ligne

    La marche à suivre
    1
    Rédaction des Statuts
    Rédaction des Statuts
    La rédaction des statuts est inévitable et doit inclure des informations obligatoires dont:
    • La dénomination sociale
    • Localisation du siège social
    • L’objet social
    2
    Constitution du Capital social
    Constitution du Capital social
    Il est nécessaire d’ouvrir un compte en banque professionnel et de libérer une partie du capital social
    3
    Publication d’une annonce Légale
    Publication d’une annonce Légale
    Publication avis de constitution au sein d’un JAL
    4
    Constitution du dossier d’immatriculation
    Constitution du dossier d’immatriculation
    La constitution du dossier d’immatriculation doit inclure des informations obligatoires dont:
    • Les statuts signés et paraphés
    • Le formulaire MO
    • Les frais de greffe

    Cet article vous a été utile ?

    Donnez votre avis !

    Envoyer ma note
    Articles similaires
    Commentaires