Domiciliation a paris et toute la France et
Créer une startup : nos conseils avisés
Création d'entreprise

Créer une startup:
nos conseils avisés

Mis à jour le 21/10/2021

    Il semble que devant l'impopularité de l'expression française « jeune pousse », le terme startup regagne du terrain. Ce terme peut être utilisé pour toutes les jeunes entreprises qui ont un potentiel de croissance rapide, quel que soit le secteur concerné (biotechnologie, numérique, environnement). L'État français tend à favoriser chaque année un peu plus la création de ces jeunes pousses, notamment dans le domaine du numérique.

    Ceci se caractérise par à la fois des modifications juridictionnelles favorables, comme l'est par exemple la « loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques », mais aussi par de nouvelles mesures fiscales, comme le statut fiscal de « jeune entreprise innovante. Par ailleurs créer une startup mérite la connaissance des modalités et formalités dudit création.
     

    I-Notion de la startup
     

    Une startup de l’anglais, jeune pousse ou entreprise en démarrage en français est une entreprise innovante nouvellement créée, généralement à la recherche d'importants fonds d'investissements, avec un très fort potentiel éventuel de croissance économique et de spéculation financière sur sa valeur future.

    Sa phase de recherche et développement de produit innovant, de tests d'idées, de validation de technologie, ou de modèle économique est plus ou moins longue, avant sa phase commerciale, et son risque d'échec est très supérieur à celui d'autres entreprises, par son caractère novateur, sa petite taille et son manque de visibilité.

    Les startups s’établissent généralement dans des pépinières d'entreprises, incubateurs d'entreprises ou technopoles, ou encore dans des hackers housses, sur des marchés innovants. Leur nombre croît en particulier à partir des années 1990, avec la nouvelle économie.


    II- Particularité de la startup
     

    Si vous envisagez de créer une startup, le maître mot est : croissance. La croissance rapide de ce modèle d’entreprise marque sa différence. Cette forte croissance doit être assurée par le caractère innovant de l’entreprise et de son modèle économique.

    L’entrepreneur qui crée une startup doit garantir une valeur ajoutée à son offre commerciale afin de supplanter celle de ses concurrents. Pour cela, nous vous conseillons de réaliser une segmentation de clientèle pertinente.

    Dans un projet de startup, l’équipe et le réseau professionnel sont une valeur ajoutée essentielle à son développement. Avoir une équipe d’experts dans leurs domaines respectifs permet à la startup de proposer des solutions innovantes et d’assurer sa crédibilité.

     


    III-Etape 1 : trouver une idée pour créer la startup


     

    Les startup diffèrent des autres entreprises par le fait qu’elle ne connaît pas à l’avance la manière dont elle va gagner de l’argent. La start-up part d’une feuille totalement blanche. Il ne dispose d’aucune ligne ou petits carreaux pour écrire son projet. Toute repose sur l’idée et sa mise en oeuvre.
    La réussite du projet ne s’appuiera pas uniquement sur la stratégie de création, les investissements et la bonne gestion. Elle reposera principalement sur la pertinence de l’idée, de la vision ou de l’intuition, sur la manière dont les fondateurs vont la transformer en projet et sur la qualité avec laquelle ils mettront leur projet en oeuvre.

    Trouver une idée de création est un point de départ essentiel pour tout entrepreneur voulant créer une start-up mais il n’est pas suffisant. Le marché est roi. Il décide si l’offre proposée par la startup répond correctement à un besoin existant, émergeant voire parfois créé ou anticipé. Une idée de startup consiste à trouver un pain point, c’est-à-dire une offre commerciale que le marché est prêt à acheter pour combler un besoin.


     

    IV-Etape 2 : procéder à une étude de marché de la startup


     

    Une fois que l’entrepreneur dispose d’une idée d’activité pour démarrer la start-up, il devra s’assurer que le marché sur lequel il souhaite se lancer réponde à ses attentes. Pour cela, il est nécessaire de réaliser une étude de marché.

    Cette étape peut être réalisée entièrement par l’entrepreneur lui-même mais il est également possible de se faire assister, en tout ou partie, par un professionnel spécialisé en la matière. Une étude de marché bien menée doit permettre d’identifier parfaitement les besoins du marché appartenant à la zone de chalandise visée, de se renseigner sur les principaux acteurs du marché recherché et d’analyser les perspectives d’avenir du secteur .

    Pour la création de la startup, il est bon d’effectuer une étude de marché. Celle-ci permet notamment d’évaluer le potentiel du marché dans la zone de concernée, d’en savoir plus sur la concurrence, d’identifier vos atouts et de préparer votre offre commerciale.


     

    V-Etape 3 : faire un plan d’affaires de la startup :


     

    Le plan d'affaires où plan de développement est l’acte formalisé par écrit des projections d'évolution de la startup. Il est un document qui sert de feuille de route qui assure la réalisation des orientations de ce plan d’affaires. Un plan d’affaires est souvent nécessaire afin d’obtenir un prêt bancaire ou tout autre type de financement.

    La rédaction d'un business plan est également vivement conseillée au démarrage d’une startup. La constitution d’un business plan est également une étape incontournable. En effet, votre plan de développement permet de démontrer en quoi votre projet est voué au succès et comment votre chiffre d’affaires devrait évoluer.


     

    VI-Etape 4 : se préparer au financement de la startup


     

    En fonction de ses caractéristiques, de son ambition et de votre situation personnelle, le financement de votre projet résultera de la combinaison de plusieurs sources de financement :

     

    • Les fonds propres

     

    D'une manière générale, on identifie par "fonds propres" les capitaux dont dispose la startup. Ils sont :

    - soit apportés par l’entrepreneur et ses associés
    - soit par l'activité économique. .
    Bref, pour solliciter un emprunt bancaire, les fonds propres doivent représenter environ 30% des besoins financiers, sauf cas particuliers.

     

    • Levée de fonds

     

    Si vos capitaux propres sont insuffisants pour démarrer votre startup ou plus tard pour la relancer ou la développer;  vous avez la possibilité de les renforcer en faisant appel à des investisseurs extérieurs privés ou publics qui prendront une participation au capital de votre startup. L’entrée d'investisseurs au capital permet d'alimenter les fonds propres, de gonfler le capital et ainsi de prétendre à des prêts plus importants.

     

    • Les emprunts

     

    En fonction des caractéristiques de votre projet et de son ambition, vous pourrez vous adresser aux réseaux bancaires ou aux organismes de microcrédit. Sachez que dans la majorité des cas, les banques financent ce qui est "durable" .Vous pourrez également solliciter un prêt d'argent auprès de particulier.

     


    V-Etape 5 : procéder à la formalité de création de la vie juridique de la startup


     

    Pour créer son startup. SARLU, SAS, EURL, entreprise individuelle, SASU... chaque statut juridique a ses avantages et inconvénients d'un point de vue social et fiscal. Pour faire le bon choix, n'hésitez pas à vous faire aider par un expert. Pour chaque option, évaluez le montant des cotisations et des charges sociales que vous aurez à payer.

    Anticipez sur l'avenir, prévoyez les situations délicates comme le décès ou la faillite. Si vous prenez des associés, anticipez sur d'éventuelles mésententes. Et si votre conjoint envisage de travailler avec vous, étudiez toutes les options d'un statut spécifique que lui.

    Selon le statut choisi, vous aurez plus ou moins de formalités administratives à accomplir :

     

    ⭐ Rédaction des statuts de l’entreprise ;

    ⭐ Le dépôt de fond du capital social ;

    ⭐ La publication dans un JAL de la constitution de l’entreprise ;

    ⭐ Justificatif du siège social ou contrat de domiciliation d'entreprise ;

    ⭐ La transmission du dossier de création de l’entreprise au CFE En somme créer une startup, nécessite :

    - de procéder à une étude de marché de la startup
    - de penser à faire un plan d’affaires de la startup - de se préparer au financement de la startup
    - de procéder à la formalité de création de la vie juridique de la startup

     

    Créer une startup: nos conseils avisés

     

    Rohat KURAN

    Auteur des articles Rohat KURAN

    À la suite de l’obtention d’une licence en économie à l’université Panthéon-Sorbonne, Rohat Kuran a poursuivi des études à Audencia Business School en Master 1 filière audit et comptabilité. En marge de ses études, il est spécialisé dans le domaine de la domiciliation d’entreprise, ainsi que directeur marketing chez Les Tricolores.

    Créer une enterprise en ligne

    La marche à suivre
    1
    Rédaction des Statuts
    Rédaction des Statuts
    La rédaction des statuts est inévitable et doit inclure des informations obligatoires dont:
    • La dénomination sociale
    • Localisation du siège social
    • L’objet social
    2
    Constitution du Capital social
    Constitution du Capital social
    Il est nécessaire d’ouvrir un compte en banque professionnel et de libérer une partie du capital social
    3
    Publication d’une annonce Légale
    Publication d’une annonce Légale
    Publication avis de constitution au sein d’un JAL
    4
    Constitution du dossier d’immatriculation
    Constitution du dossier d’immatriculation
    La constitution du dossier d’immatriculation doit inclure des informations obligatoires dont:
    • Les statuts signés et paraphés
    • Le formulaire MO
    • Les frais de greffe

    Cet article vous a été utile ?

    Donnez votre avis !

    Envoyer ma note
    Articles similaires
    Commentaires