Domiciliation a paris et toute la France et
Créer une entreprise à Strasbourg : ce que vous devez savoir
Création d'entreprise

Créer une entreprise à Strasbourg:
ce que vous devez savoir

Mis à jour le 26/08/2021

    Avant de se lancer dans la concrétisation d’un projet, en l’occurrence la création d’une entreprise, il convient de se renseigner sur certains points. Il faut, notamment, connaître les formalités administratives à entreprendre ainsi que les règles juridiques. Il faut également avoir une connaissance sur les atouts du lieu d’implantation de l’entreprise. Si vous voulez entreprendre dans la capitale alsacienne, ce dossier est fait pour vous. Il aborde tout ce que vous devez connaître avant de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

     

    Entreprendre à Strasbourg : les atouts et avantages de la ville

     

    Strasbourg est une des villes françaises favorables à l’entrepreneuriat. La capitale de Noël  présente de grands atouts non négligeables.

    • Géographiquement, la capitale alsacienne est au carrefour du marché européen. Comme doit son nom « à la croisée des chemins », de nord au sud, de l’Est à l’Ouest, Strasbourg est dans une position stratégique commercialement. La ville se trouve entre la frontière française et des communes limitrophes allemandes. Ce privilège géographique est un atout pour pouvoir s’aventurer dans le marché européen.
    • De par ses voies de communication et transport diversifiées, la capitale alsacienne est ouverte sur le monde. En effet, la ville dispose d’un grand réseau de transports en commun, un trafic fluvial, de grands aéroports internationaux. Cette accessibilité est la raison pour laquelle Strasbourg regorge plus de 150 nationalités et est un territoire d’investissements étrangers.

    En outre, la ville met en place divers dispositifs d’aides aux entrepreneurs pour le développement de l’entreprenariat:

    • « Modernisation des PME » est une aide de plus de 6 millions d’euros ; le projet «  Artisanat de demain », une aide de 1,3 million d’euros.
    • Outre les aides financières, la capitale alsacienne démontre sa volonté de promouvoir l’entrepreneuriat à travers diverses formations, on cite par exemple : « Créer et développer sa boîte en Alsace » une formation organisée par la Chambre de Métiers d’Alsace ; il y a également les « Odyssées des entrepreneurs ».

    Par ailleurs, en Europe, les chiffres démontrent le dynamisme entrepreneurial de la ville et de la région également :

    • elle est en 3e position des métropoles françaises les plus attractives ;
    • elle occupe la première position en termes d’investissements directs étrangers (IDE) ;
    • elle est la première ville connectée de France ;
    • Un bon rapport qualité/prix par rapport aux autres grandes villes françaises. 

    Ces atouts et avantages sont les raisons qui motivent certains entrepreneurs à domicilier leur entreprise dans la région alsacienne, en particulier en Strasbourg.

     

    Créer son entreprise : les charges à connaître

     

    Créer une entreprise n’est pas gratuit. Le créateur d’entreprise doit s’acquitter des obligations pécuniaires. Avant, au cours et après la création, des frais sont engagés. L’entrepreneur a grand intérêt à prévoir tout cela.

     

    • Les frais nécessaires à la création de l’entreprise

     

    Préalablement à l’accomplissement des formalités administratives, divers coûts peuvent être engagés. Ce sont en l’occurrence :

    - Les frais relatifs à la réalisation de l’étude du marché et de la rédaction du business plan. En effet, l’étude du marché est une étape très importante à faire avant la création de l’entreprise. Quant au business plan, c’est un document dont la rédaction nécessite une certaine technicité. Pour ce faire, l’étude du marché ainsi que la rédaction du business plan peut requérir l’intervention d’un expert.

    - Les frais relatifs à la communication de l’entreprise en vue de faire connaître la société. Ils concernent principalement : la conception et impression de brochures ou flyers, conception de sites ou autres dépenses pour la campagne de publicité.

    Au cours de la création, vous devez prévoir les frais suivants :

    - Honoraires du professionnel chargé de la création de l’entreprise. C’est un coût supplémentaire, car l’intervention d’un expert (avocat, juriste, expert-comptable) n’est pas obligatoire.

    - Les frais obligatoires sont les coûts relatifs à : la publication d’un avis de constitution et les frais de greffe.

    Il importe de souligner que le tarif, en général, dépend du statut juridique de la société.

     

    • Les charges obligatoires

     

    Une société légalement constituée est redevable à une obligation fiscale et aux charges sociales.

    - Une société, quelle que soit sa forme, est assujettie obligatoirement aux impôts. Le taux dépend du statut juridique de la société. Il en est de même en ce qui concerne la TVA. Il est des sociétés qui ne sont pas assujetties à cette obligation fiscale.

    - La société, généralement à travers ses dirigeants, doit participer aux cotisations sociales.

     

    Créer une entreprise : les formalités administratives

     

    Les formalités suivantes sont valables pour tous les types de sociétés :

    • Dépôt du capital social et libération des apports : l’étape à effectuer avant la signature des statuts de l’entreprise.
    • Signature des statuts de la société : chaque associé doit avoir un exemplaire des statuts.
    • Publication d’un avis de constitution dans un journal habilité à publier des annonces légales : c’est une obligation légale et une mesure de publicité en vue d’informer les tiers.
    • Déclaration de bénéficiaires effectifs : cela concerne toute personne physique ou morale qui détient directement ou indirectement plus de 25 % du capital social ou des droits de vote ; et la personne qui contrôle les organes de direction ou de gestion au sein de l’entreprise. La déclaration doit être déposée au Registre des bénéficiaires effectifs au moment de la demande d’immatriculation.
    • Remplir le formulaire M0 en vue de l’immatriculation.
    • Dépôt de demande d’immatriculation auprès du centre de formalité des entreprises (CFE). Le CFE prend en charge la transmission du dossier au greffe du tribunal de commerce. La demande doit inclure les pièces suivantes :
    • Le formulaire M0 signé et daté ;
    •  Un exemplaire des statuts avec les annexes éventuellement ;
    • L’attestation de dépôt de fonds ;
    • L’attestation de parution dans un journal d’annonce légale ;
    • La déclaration des bénéficiaires effectifs ;
    • Document relatif à l’identité du gérant ainsi que la déclaration de non-condamnation ;
    • Si la société exerce une activité règlementée, il est nécessaire de joindre à la demande les autorisations y afférant ;
    • Un chèque libellé à l’ordre du greffe du tribunal de commerce pour frais relatif à la demande.

     

     

    Rohat KURAN

    Auteur des articles Rohat KURAN

    À la suite de l’obtention d’une licence en économie à l’université Panthéon-Sorbonne, Rohat Kuran a poursuivi des études à Audencia Business School en Master 1 filière audit et comptabilité. En marge de ses études, il est spécialisé dans le domaine de la domiciliation d’entreprise, ainsi que directeur marketing chez Les Tricolores.

    Créer une enterprise en ligne

    La marche à suivre
    1
    Rédaction des Statuts
    Rédaction des Statuts
    La rédaction des statuts est inévitable et doit inclure des informations obligatoires dont:
    • La dénomination sociale
    • Localisation du siège social
    • L’objet social
    2
    Constitution du Capital social
    Constitution du Capital social
    Il est nécessaire d’ouvrir un compte en banque professionnel et de libérer une partie du capital social
    3
    Publication d’une annonce Légale
    Publication d’une annonce Légale
    Publication avis de constitution au sein d’un JAL
    4
    Constitution du dossier d’immatriculation
    Constitution du dossier d’immatriculation
    La constitution du dossier d’immatriculation doit inclure des informations obligatoires dont:
    • Les statuts signés et paraphés
    • Le formulaire MO
    • Les frais de greffe

    Cet article vous a été utile ?

    Donnez votre avis !

    Envoyer ma note
    Articles similaires
    Commentaires