Domiciliation a paris et toute la France et
Accompagnement à la création d’entreprise : les solutions possibles
Création d'entreprise

Accompagnement à la création d’entreprise:
les solutions possibles

Mis à jour le 21/10/2021

    L’accompagnement à la création d’entreprise est bénéfique, autant pour ceux qui veulent monter une nouvelle structure que pour ceux qui choisissent la reprise d’entreprise. L’accompagnement contribue à la réussite d’un projet d’entreprise, particulièrement à sa pérennité. En effet, il permet à l’entrepreneur de bénéficier de conseils de professionnels.

    Il est extrêmement difficile d’avancer seul. Le créateur parvient, certes, parfois aux mêmes résultats que lorsqu’il est accompagné par des experts. L’accompagnement à la création d’entreprise permet à un entrepreneur d’être encadré et conseillé tout au long de la mise en place de son projet.

    Il existe de nombreuses possibilités d’accompagnement qui ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Si vous ayez une idée très précise de votre future entreprise ou une vague idée de création, il est possible de vous faire accompagner dans vos démarches.

    De nombreux organismes proposent des accompagnements sur-mesure. Par ailleurs plusieurs solutions sont possibles pour bénéficier d’un accompagnement à la création d’entreprise, quel que soit le secteur d’activité.


    Accompagnement par la chambre de commerce et d’industrie (CCI) :
     

    La chambre de commerce et d'industrie (CCI) est un organisme chargé de représenter les intérêts des entreprises commerciales, industrielles et de service. Les chambres de commerce et d'industrie (CCI) accompagnent les entrepreneurs dans leurs démarches de création/reprise d'une entreprise commerciale, industrielle ou de service, ainsi que dans leurs formalités de création et de développement.

    Les CCI sont en prise directe avec les préoccupations de leurs clients, commerçants et entrepreneurs du territoire. Elles sont à la fois force de proposition, de réalisation et de formation au service de l'entreprise.

     

    Accompagnement par la chambre des métiers et de l’artisanat :
     

    Une chambre de métiers et de l'artisanat (CMA) est une chambre consulaire chargée des questions intéressant l'artisanat. Ces chambres assurent, pour les artisans, les apprentis et les organisations professionnelles de l'artisanat, une mission de formation, de conseil, d'immatriculation des entreprises et de représentation auprès des pouvoirs publics.

    Le créateur/repreneur est accueilli et orienté en fonction de son expérience de la création d’entreprise, et du métier, par le Centre de Formalités des Entreprises. Il bénéficie des informations nécessaires à la construction de son parcours de création d’entreprise artisanale.

    S’il souhaite reprendre une entreprise, il est également accompagné et bénéficiera d’une mise en relation avec un cédant potentiel. Le Guide à l’Installation lui est remis. Ce document synthétise l’accompagnement de la CMA64 et permet au créateur de situer les étapes de son parcours.

     

    Accompagnement par le réseau entrepreneur
     

    Les associations Réseau Entreprendre sont autonomes dans leur fonctionnement. Leur budget d’exploitation est couvert majoritairement par les cotisations des chefs d’entreprise, en complément du bénévolat apporté.

    Réseau Entrepreneur a inscrit dans son ADN l’accompagnement des chefs d’entreprise par des chefs d’entreprise. Ce sont 9 500 entrepreneurs, membre du réseau, qui offrent un accompagnement personnalisé et dans la durée aux créateurs et repreneurs.


    Accompagnement par France Initiative
     

    Initiative France est un réseau qui regroupe 215 associations destinés à accompagner et à financer les entrepreneurs français. Chez Initiative France, le financement d'un projet d'entreprise est indissociable d'un accompagnement sur la durée. France initiative agisse pour la réussite, depuis l'analyse et la finalisation du business plan, jusqu'à ce que l’entreprise prenne son envol.

     

    Accompagnement par les boutiques de gestion (BGE)
     

    BGE accompagne les entrepreneurs à toutes les étapes de la création/reprise d'entreprise, depuis l'émergence de l'idée jusqu'à la construction du projet, la recherche de financements, et l'appui au développement des jeunes entreprises, et ce quel que soit la situation personnelle des porteurs de projet (demandeur d'emploi, salarié, allocataire du RSA…) et quelle que soit la nature de leur projet.

    BGE accompagne les créateurs/repreneurs d'entreprise étape par étape. Peu importe l'état d'avancement de votre projet, BGE est là pour aiguiller tous les futurs chefs d'entreprise, les aider à sécuriser leur parcours pour enfin créer puis développer leur entreprise.

     

    Accompagnement par l’ADIE
     

    L'association pour le droit à l'initiative économique est une association française reconnue d'utilité publique depuis 2005, dont le but est de permettre à des personnes qui n'ont pas accès au système bancaire traditionnel (allocataires des minima sociaux et chômeurs) de créer leur propre entreprise (et donc leur propre emploi), grâce au microcrédit accompagné.

    L'ADIE peut être contactée par des personnes au chômage ou au RSA qui n'ont pas accès au système bancaire classique, c'est-à-dire auxquelles les banques ne souhaitent pas accorder de prêts ou même ouvrir un compte.

    Cela peut être la conséquence d'une difficulté passagère (interdit bancaire, etc.) ou, le plus souvent, d'un projet d'un trop faible montant. Le futur créateur d'entreprise rencontre alors un conseiller, permanent de l'ADIE, qui monte un dossier de prêt. Ce dossier est ensuite examiné en comité de crédit qui accorde ou non les fonds sollicités.

    L'examen porte principalement sur les motivations de la personne et sur sa capacité à être autonome. Le comité de crédit peut solliciter l'aide d'un bénévole de l'association qui aura pour mission d'accompagner le créateur d'entreprise et l'aider à surmonter les obstacles qui jalonnent la création d'entreprises (inscription, impôts, etc.).
     

    Accompagnement par l’AFE (Agence France Entrepreneur)
     

    AFE renforce et coordonne l’action locale et nationale en matière d’entrepreneuriat en faveur des quartiers prioritaires et zones de revitalisation rurale…l’AFE n’est pas l’interlocuteur direct de l’entrepreneur dans le processus de la création, elle reste une source d’information permanente à sa disposition.

    Au travers de ses éditions et de son site internet, l’AFE assure l’orientation et les premières informations nécessaires aux porteurs de projets. L’AFE met gratuitement à la disposition des internautes la possibilité de monter son projet en ligne, des forums et de participer à des chats, de solliciter des banques et des assureurs pour un rendez vous.

    L'AFE diffuse également de l'information par le biais d'une lettre hebdomadaire. On y trouve aussi sur son site des fiches par pays qui indiquent comment créer son entreprise dans d’autres pays.
     

    Accompagnement par un expert comptable
     

    Vous pouvez vous faire aider par un expert-comptable. Ce professionnel a toutes les connaissances nécessaires pour vous renseigner en termes de fiscalité, droit des affaires et comptabilité. Il joue un rôle de conseiller auprès de l’entrepreneur.

    Si vous avez besoin d’accompagnement dans le prévisionnel financier, le choix de la structure juridique, l’immatriculation de l’entreprise ou encore le démarrage de l’activité, il est judicieux de solliciter un expert-comptable.


    Accompagnement par un mentor

     

    Un entrepreneur avec de l’expérience peut vous accompagner dans votre création d’entreprise. Généralement, ce chef d’entreprise travaille dans le même secteur d’activité que le créateur. Ces conseils seront plutôt orientés vers la stratégie et le développement de l’entreprise.

    En outre, faire appel à un entrepreneur expérimenté est une solution efficace pour apporter de la valeur ajoutée à votre projet professionnel. Toutefois, il vaut mieux se tourner vers une autre source d’accompagnement pour toutes les démarches relatives à l’immatriculation.
     

    Accompagnement par les cabinets de conseil en création d’entreprise
     

    Ils peuvent être spécialisés dans différents domaines de la création d’entreprise et avoir des compétences élargies à l’aspect communication, innovation, stratégie, développement personnel… Selon leurs compétences et l’adéquation avec vos besoins, ils peuvent vous proposer l’offre d’accompagnement la plus complète.
     

    Accompagnement par les avocats
     

    Ils seront à même de vous conseiller sur le cadre légal de votre activité, le choix de votre statut juridique, ou encore vos démarches relatives à la propriété intellectuelle (nom, logo, brevet, oeuvres, etc.).

    Cette relation ne peut fonctionner que si le cadre, les attendus réciproques, sont bien définis. Conformément à l’étymologie du terme <<advocatus>>, « appelé auprès », les qualités de l’avocat doivent être principalement l’écoute, la proximité et l’engagement. Les qualités personnelles, relationnelles en plus des inévitables qualités professionnelles, de l’avocat sont primordiales.

    Établir une relation d’accompagnement implique un effort réel des deux parties : du chef d’entreprise qui doit éclaircir ses motivations et accepter de « jouer » le jeu, et de l’accompagnateur juridique qui doit expliciter le contrat passé et sa posture professionnelle.
     

     

    En somme les solutions possibles sont :


    - L’accompagnement par la chambre de commerce et d’industrie (CCI) - L’accompagnement par la chambre des métiers et de l’artisanat - L’accompagnement par le réseau entrepreneur
    - L’accompagnement par France initiative - L’accompagnement par les boutiques de gestion (BGE) - L’accompagnement par l’ADIE - L’accompagnement par l’AFE (Agence France Entrepreneur)
    - L’accompagnement par un expert comptable
    - L’accompagnement par un mentor
    - L’accompagnement par les cabinets de conseil en création d’entreprise
    - L’accompagnement par les avocats

     

     

     

    Rohat KURAN

    Auteur des articles Rohat KURAN

    À la suite de l’obtention d’une licence en économie à l’université Panthéon-Sorbonne, Rohat Kuran a poursuivi des études à Audencia Business School en Master 1 filière audit et comptabilité. En marge de ses études, il est spécialisé dans le domaine de la domiciliation d’entreprise, ainsi que directeur marketing chez Les Tricolores.

    Créer une enterprise en ligne

    La marche à suivre
    1
    Rédaction des Statuts
    Rédaction des Statuts
    La rédaction des statuts est inévitable et doit inclure des informations obligatoires dont:
    • La dénomination sociale
    • Localisation du siège social
    • L’objet social
    2
    Constitution du Capital social
    Constitution du Capital social
    Il est nécessaire d’ouvrir un compte en banque professionnel et de libérer une partie du capital social
    3
    Publication d’une annonce Légale
    Publication d’une annonce Légale
    Publication avis de constitution au sein d’un JAL
    4
    Constitution du dossier d’immatriculation
    Constitution du dossier d’immatriculation
    La constitution du dossier d’immatriculation doit inclure des informations obligatoires dont:
    • Les statuts signés et paraphés
    • Le formulaire MO
    • Les frais de greffe

    Cet article vous a été utile ?

    Donnez votre avis !

    Envoyer ma note
    Articles similaires
    Commentaires