Domiciliation a paris et toute la France et
Obtenir la carte de commerçant ambulant
Création d'entreprise

Obtenir la carte de commerçant ambulant

Mis à jour le 11/05/2021

    Entreprendre n’est pas limité par les frontières, ouvrir un commerce n’est pas également limité par la nature du lieu d’activité. On peut ouvrir un commerce soit en étant sédentaire, c’est-à-dire exercer l’activité commerciale dans quatre murs, un local ; on peut ouvrir un commerce en étant nomade. Le commerçant non sédentaire est communément appelé : commerçant ambulant. Il est qualifié ainsi, car ce commerçant exerce son activité sur la voie publique, les marchés, les halles ou hors de sa commune de domiciliation dans le cadre d’une foire ou d’un festival. La plupart du temps, le statut de commerçant ambulant est exercé en autoentreprise. Outre les formalités générales relatives à lla création d’une entreprise, l’ouverture d’un commerce ambulant implique l’accomplissement de formalité spécifique. Cela concerne en l’occurrence, l’obtention de la carte de commerçant ambulant. Que faut-il savoir sur cette obligation ? Quelles sont les conditions et démarches à réaliser pour obtenir cette carte de commerçant ambulant ?

     

    Carte de commerçant ambulant : quelle est l’utilité ?

     

    Pour une bonne compréhension, il est opportun de donner une définition à ce que l’on entend par carte de commerçant ambulant. Cette dernière est un document délivré par le centre de formalités des entreprises, autorisant l’intéressé à exercer une activité sur des endroits spécifiques tels que : les voies publiques, les halles, les marchés ou hors de sa commune de domiciliation.

    Ainsi, la carte de commerçant ambulant, étant une autorisation, sert à prouver l’accomplissement des formalités administratives. Ce qui prouve la légalité de l’activité.

    Pour obtenir cette carte professionnelle, il faut figurer dans la liste des professionnels concernés, d’une part ; et accomplir les démarches nécessaires, d’autre part.

    Il est à noter que la carte de commerçant ambulant est valable pour 4 ans. Elle est également renouvelable.

     

    Carte de commerçant ambulant: Qui sont les professionnels concernés ?

     

    Il est important de faire une précision sur les principaux bénéficiaires de la carte de commerçant ambulant. En effet, certaines activités commerciales, de par sa nature nomade, ne requièrent pas l’acquisition d’une carte.

    La carte de commerçant ambulant n’est obligatoire que pour toute personne physique ou morale qui exerce une activité en dehors de sa commune de domiciliation. Par conséquent, est tenu de faire une demande de carte de commerçant ambulant :

    • L’entrepreneur individuel qui exerce une activité en dehors de sa commune de domiciliation ;
    • L’autoentreprise qui exerce une activité en dehors de sa commune de domiciliation ;
    • Le commerçant et artisan n’ayant ni résidence ni domicile fixe depuis plus de 6 mois ;
    • Les forains qui donnent un spectacle itinérant ou présentent des attractions ambulantes.

    Certaines catégories de professionnels sont exemptées de la carte de commerçant ambulant, bien que leurs professions puissent revêtir un caractère non sédentaire. Ce sont entre autres :

    • Les vendeurs à domicile et représentants (VRP),
    • Agents commerciaux ;
    • Les vendeurs-colporteurs de presses ;
    • Les chauffeurs de taxi ;
    • Les transporteurs de marchandises ;
    • Les commerçants ou artisans qui font des tournées de vente ou des prestations de services, dans une ou plusieurs communes, à partir d’un établissement fixe ;
    • Artistes qui vendent leurs œuvres sur la voie publique.

     

    Carte de commerçant ambulant : quelles sont les formalités ?

     

    Les formalités relatives à la demande de la carte de commerçant ambulant ne sont pas complexes. Toutes les démarches sont à effectuer auprès du centre des formalités des entreprises compétent. Le commerçant doit s’adresser au centre des formalités des entreprises de la chambre de commerce et de l’industrie. Quant à l’artisan, il doit déposer sa demande au centre des formalités des entreprises de la chambre des métiers et de l’artisanat.

    Pour se faire, il faut remplir la déclaration par l’intermédiaire du formulaire Cerfa n° 14 022*02. La déclaration peut être transmise au CFE compétent, soit :

    • Par courriel ;
    • Par courrier, par lettre recommandée avec accusé de réception ;
    • Sur place, remise contre récépissé. 

    Il importe de préciser que la demande initiale de carte de commerçant ambulant doit être accompagnée des pièces suivantes :

    • Le formulaire Cerfa n° 14022*02 dûment complété ;
    • Un justificatif de jouissance de locaux (attestation de domiciliation, un justificatif de domicile de moins de 3mois) ;
    • Une copie d’une pièce d’identité en cours de validité ;
    • Une photo d’identité récente, en couleur du dirigeant et suivant le format officiel ;
    • Un extrait Kbis.

     

    Autres points à connaître sur le commerce ambulant

     

    Outre la carte professionnelle, le commerçant ambulant doit obtenir une autre autorisation pour l’exercice de son activité. Par ailleurs, le commerçant ambulant doit souscrire à une assurance.

     

     

    • Obtention d’une occupation d’occupation

     

    Pour pouvoir occuper les voies publiques en toute régularité, le commerçant ambulant doit avoir obtenu une autorisation. Cette dernière est généralement connue sous le nom de « autorisation d’occupation temporaire ». Il existe plusieurs types d’autorisations.

    - Le commerçant doit adresser une demande d’emplacement sur un marché, si l’activité est effectuée lors d’une foire, sur le marché, les halles. La demande est adressée à la Mairie, placier municipal ou organisateur d’évènement.

    - En cas d’occupation sans emprise, c’est-à-dire une installation mobile, le commerçant doit avoir obtenu un permis de stationnement. C’est le cas des foodtrucks, des camionnettes, des étalages… Ce permis est délivré par l’autorité administrative chargée de la police de la circulation telle que la mairie ou la préfecture.

    - Pour une installation fixe, l’intéressé doit être titulaire d’une permission de voirie, contre paiement de redevance. L’autorité administrative compétente pour la délivrance de la demande est celle chargée de la gestion du domaine.

     

     

    • Souscription à une assurance

     

    Le nomadisme est une situation qui expose le commerçant à des risques de tout genre. Aussi, la souscription à une assurance est judicieuse.

    Pour ce faire, il est recommandé de souscrire à une assurance de responsabilité civile et professionnelle. Cette assurance sert à couvrir les éventuels dommages causés par l’exercice de l’activité.

    En outre, le commerçant peut souscrire à une assurance multirisque. Ce type d’assurance permet de couvrir les risques tels que : les conséquences des intempéries, le vol des marchandises…

    Enfin, en cas de déplacement régulier, il doit souscrire à une assurance automobile professionnelle.

     

    Obtenir la carte de commerçant ambulant

    Rohat KURAN

    Auteur des articles Rohat KURAN

    À la suite de l’obtention d’une licence en économie à l’université Panthéon-Sorbonne, Rohat Kuran a poursuivi des études à Audencia Business School en Master 1 filière audit et comptabilité. En marge de ses études, il est spécialisé dans le domaine de la domiciliation d’entreprise, ainsi que directeur marketing chez Les Tricolores.

    Créer une enterprise en ligne

    La marche à suivre
    1
    Rédaction des Statuts
    Rédaction des Statuts
    La rédaction des statuts est inévitable et doit inclure des informations obligatoires dont:
    • La dénomination sociale
    • Localisation du siège social
    • L’objet social
    2
    Constitution du Capital social
    Constitution du Capital social
    Il est nécessaire d’ouvrir un compte en banque professionnel et de libérer une partie du capital social
    3
    Publication d’une annonce Légale
    Publication d’une annonce Légale
    Publication avis de constitution au sein d’un JAL
    4
    Constitution du dossier d’immatriculation
    Constitution du dossier d’immatriculation
    La constitution du dossier d’immatriculation doit inclure des informations obligatoires dont:
    • Les statuts signés et paraphés
    • Le formulaire MO
    • Les frais de greffe

    Cet article vous a été utile ?

    Donnez votre avis !

    Envoyer ma note
    Articles similaires
    Commentaires