Domiciliation a paris et toute la France et
Créer une entreprise avec des amis : pièges à éviter
Création d'entreprise

Créer une entreprise avec des amis:
pièges à éviter

Mis à jour le 07/09/2021

    Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale avec ses amis est très tentant. Par ailleurs, c’est une aventure enrichissante. C’est l’idée par laquelle des amis mettent en commun différents moyens, compétences et apports en numéraire, afin de pouvoir mettre en œuvre une idée de projet.

    S’associer avec des amis présente de nombreux avantages. Avoir les amis comme étant ses associés aspire une relation de confiance. D’ailleurs, les amis sont les meilleurs alliés, une bonne équipe. Composer sa société avec des connaissances est un grand atout de l’entreprise avec des amis.  Partager la même vision permet de faire évoluer rapidement l’entreprise. Monter une entreprise à plusieurs permet de rassembler de fonds nécessaires et d’augmenter la capacité de financement de l’entreprise. Toutefois, s’associer avec des amis n’est pas sans conséquence négatif. Les éventuelles mésententes dans le cadre de la société peuvent engendrer la fin d’une longue amitié. La mésentente peut être née d’une difficulté de prendre une décision ensemble, dans le partage du capital social. Pour que l’aventure ne tourne pas au vinaigre, cet article dresse tous les pièges à éviter. D’une part, il y a les erreurs classiques relatives à la création d’une entreprise en général ; d’autre part, il y a les pièges spécifiques.

     

    Les pièges classiques liés à la création d’une entreprise à éviter

     

    Les pièges classiques sont les pièges communs à tous les types de sociétés quelle que soit la qualité des associés.

     

    • Ne pas effectuer l’étude de marché

     

    L’étude de marché est une étape importante lorsqu’on a une idée de projet. Cette étude permet d’avoir une idée de la pérennité et de la viabilité du projet. En effet, monter une boîte ne s’improvise pas, cela nécessite une longue réflexion, d’où l’étude de marché. Cette étape répond à diverses questions. L’étude aborde toutes les facettes du projet. Elle met en évidence les forces, les faiblesses, les opportunités ainsi que la concurrence. À travers cette étape, tous les moyens nécessaires à la mise en œuvre du projet seront identifiés.

    Passer outre à cette étape est une erreur fatale. Se fier à l’instinct n’est pas efficace quand on se lance dans la création d’une société.

     

    • Négliger la rédaction du business plan

     

    Le business plan relate tous les aspects financiers du projet. En général, il définit en détail les objectifs dans les 3 et 5 prochaines années. Ce document est également nécessaire pour convaincre les investisseurs.

    Un business plan mal rédigé peut aboutir à une sous-évaluation du projet et à sous-évaluer son besoin en fonds initial. Il ne faut pas négliger les prévisions financières. De telles situations sont les principales causes de non-viabilité des entreprises. Ainsi, il est recommandé de rédiger le business plan avec minutie. Il est toujours recommandé de faire appel à un expert pour la rédaction de ce document afin d’éviter les erreurs.

     

    • Se précipiter dans le choix du statut juridique de la société

     

    Le statut juridique de l’entreprise ou la forme sociétaire sert à déterminer le régime juridique, le régime social et le régime fiscal de l’entreprise. La loi propose diverses structures juridiques. Chacune d’entre elles a sa spécificité. Aussi, avant de choisir l’un des statuts, il est judicieux de se renseigner sur chaque régime.

    Choisir son statut à la hâte est une erreur à éviter. Il est probable que le statut opté ne soit pas adapté à la taille de l’entreprise, aux attentes et aux ambitions.

     

    • Prendre à la légère les stratégies de communication

     

    La visibilité est l’une des obligations cruciales d’une entreprise. Pour qu’elle puisse optimiser son bénéfice, il est impératif qu’elle soit connue du public. Pour ce faire, il est nécessaire de mettre en œuvre toutes les stratégies pouvant améliorer la publicité. Le premier moyen de communication est la dénomination sociale. Cette dernière permet d’individualiser et d’identifier l’entreprise. Il est judicieux de choisir un nom qui capte l’attention du public, facile à mémoriser. L’emplacement de la boîte peut aussi être un moyen de communication. C’est la raison pour laquelle certaines entreprises font recours aux sociétés de domiciliation pour avoir accès à une adresse prestigieuse. En outre, d’autres moyens de communication sont possibles : l’utilisation des réseaux sociaux, brochures, les médias, création de site internet. Il faut utiliser tous ces moyens pour pouvoir optimiser la visibilité.

    Cette étape a donc un grand intérêt pour l’entreprise.

     

    Les pièges spécifiques à l’entreprise avec des amis

     

    Eviter ces pièges permet non seulement la pérennité de l’entreprise mais également celle de l’amitié entre les associés.

     

    • Ne pas s’assurer de la motivation des associés

     

    Entre l’idée de projet et la concrétisation de celui-ci, il se peut qu’il y ait un laps de temps. Pendant ce laps de temps, il est possible que la motivation des associés ait diminué. Il est important de vérifier si les membres de l’équipe partagent la même vision, les mêmes objectifs et les mêmes ambitions pour l’entreprise.

    Le manque d’ambitions d’un des associés peut devenir un frein dans le fonctionnement de l’entreprise.

     

    • Ne pas déterminer les apports de chaque associé

     

    Les apports libérés par les associés constituent le capital social de l’entreprise. Chaque associé est responsable à hauteur de leurs apports et ils ne peuvent prétendre aux dividendes que proportionnellement à leur part dans le capital social. Ainsi, il est judicieux de préciser explicitement la part de chacun dans le capital social.

     

    • Ne pas impliquer les autres associés dans les prises de décisions importantes

     

    L’une des plus grandes décisions prises au sein d’une entreprise avant sa création est la rédaction des statuts. Le fonctionnement de la société, le rapport de celle-ci avec les tiers sont régis par les statuts. Ces derniers délimitent également le rôle de chaque associé dans l’entreprise. Ainsi, il convient d’impliquer chaque membre de l’équipe dans la confection des statuts.

    Dans l’élaboration du concept, les bonnes idées proviennent de l’interaction des associés. L’expérience ainsi que la connaissance de chacun des associés contribuent à apporter de l’innovation dans le projet. Ne pas prendre en compte l’avis des autres peut engendrer des conflits.

    Créer une entreprise avec des amis: pièges à éviter

     

    Rohat KURAN

    Auteur des articles Rohat KURAN

    À la suite de l’obtention d’une licence en économie à l’université Panthéon-Sorbonne, Rohat Kuran a poursuivi des études à Audencia Business School en Master 1 filière audit et comptabilité. En marge de ses études, il est spécialisé dans le domaine de la domiciliation d’entreprise, ainsi que directeur marketing chez Les Tricolores.

    Créer une enterprise en ligne

    La marche à suivre
    1
    Rédaction des Statuts
    Rédaction des Statuts
    La rédaction des statuts est inévitable et doit inclure des informations obligatoires dont:
    • La dénomination sociale
    • Localisation du siège social
    • L’objet social
    2
    Constitution du Capital social
    Constitution du Capital social
    Il est nécessaire d’ouvrir un compte en banque professionnel et de libérer une partie du capital social
    3
    Publication d’une annonce Légale
    Publication d’une annonce Légale
    Publication avis de constitution au sein d’un JAL
    4
    Constitution du dossier d’immatriculation
    Constitution du dossier d’immatriculation
    La constitution du dossier d’immatriculation doit inclure des informations obligatoires dont:
    • Les statuts signés et paraphés
    • Le formulaire MO
    • Les frais de greffe

    Cet article vous a été utile ?

    Donnez votre avis !

    Envoyer ma note
    Articles similaires
    Commentaires