Domiciliation a paris et toute la France et
Comment devenir menuisier : tout savoir en 3 minutes
Création d'entreprise

Comment devenir menuisier:
tout savoir en 3 minutes

Mis à jour le 26/08/2021

    Le menuisier est un spécialiste qui travaille le bois. Il fait partie des métiers du BTP. Exercer ce métier exige certaines compétences qu’il faut connaître si vous envisagez de devenir menuisier. Découvrez dans notre article les diplômes requis pour exercer ce métier, les formations à suivre ainsi que le salaire de cet artisan. 

     

    Le métier de menuisier, c’est quoi ? 

     

    Le menuisier est un professionnel de la fabrication et la pose des structures en bois d’une maison : portes, fenêtres, escaliers, parquets, volets et placards. Sa mission principale consiste donc à travailler le bois. Le métier de menuisier ne se limite pas à fabriquer les portes et fenêtres, il assure aussi l’installation et le vernissage. Il intervient durant la construction d’une maison neuve ou bien pour la rénovation d’un logement. Il assure la réalisation de la touche finale des travaux de construction. 

    Il peut aussi prendre en main l’aménagement intérieur si vous envisagez de réagencer votre espace de vie. Le menuisier peut aussi se charger de restaurer vos meubles anciens en apportant une touche de modernité à votre intérieur. Ainsi, le domaine d’intervention d’un menuisier s’étend en devenant un métier riche et intéressant. 
    En tant, qu’artisan, un menuisier a l’obligation de souscrire une assurance décennale. Le but étant de protéger non seulement le client, mais aussi le menuisier en de dommages causés par une malfaçon des travaux. 

     

    Les qualités essentielles d’un menuisier

     

    Le menuisier doit disposer de certaines qualités afin de mener à bien son travail. Désormais, le menuisier se sert aussi d’autres matériels plus modernes comme l’aluminium, le PVC ou plastique grâce aux avancées technologiques et afin  répondre aux besoins des clients.  Il devient un professionnel polyvalent, capable d’harmoniser les différents matériaux de construction selon le design attendu, un artiste doté d’un esprit créatif.

    Grace à ses savoir-faire, il effectue une étude préalable avant la réalisation des travaux. Il peut aussi donner des conseils selon le style architectural d’une maison et les matériaux de construction à privilégier. Les travaux de rénovation de menuiserie peuvent être entrepris dans le but d’améliorer la performance énergétique du logement. Le menuisier doit maîtriser les techniques de fabrication et d’installation pour éviter les déperditions thermiques. 
    En effet, il doit maîtriser la géométrie et à l’aise avec les chiffres parce que la réalisation des plans requiert l’utilisation d’équerre, compas, ou d’autres matériels afin de prendre les mesures adéquates pour chaque structure. Il doit aussi respecter de nombreuses règles de sécurité pour éviter les accidents. La manipulation des engins doit se faire avec beaucoup de prudence. Elle requiert aussi une bonne condition physique. 

    Actuellement, l’utilisation des outils numériques allège leurs tâches et permet d’obtenir des meilleurs résultats que les matériaux traditionnels. La lecture des plans requiert aussi la maîtrise des dessins industriels.
    Il est souvent amené à travailler avec d’autres artisans de la construction. Ainsi, il doit être capable de travailler en équipe.


     

    Quelle formation suivre pour exercer le métier de menuisier ?

     

    Un menuisier doit détenir au minimum un CAP ou bien être titulaire d’un BAC professionnel ou un d’un BTS. Vous pouvez décider de vous spécialiser dans le domaine de l’agencement intérieur ou dans l’univers de la décoration selon vos expériences. 
    En effet, vous pouvez exercer ce métier à votre propre compte ou bien en étant salarié Si vous souhaitez créer une entreprise de menuiserie, il convient d’acquérir aussi certaines connaissances en matière de gestion d’entreprise. Il est seulement nécessaire de bien choisir la forme juridique de votre entreprise de menuiserie. Créer votre entreprise offre de nombreux atouts. 

     

    Le salaire d’un menuisier

     

    Le salaire d’un menuisier est fixé entre 1500 à 1800 euros par mois. Il est variable selon votre diplôme et aussi vos expériences professionnelles. Travailler à votre propre compte s’avère plus intéressant parce qu’exercer en tant qu’indépendant permet de fixer un tarif horaire plus important. Sa rémunération sera donc fixée en fonction de ce tarif. Vous avez la possibilité de gérer vos propres chantiers. Mais la réussite de votre projet de création d’entreprise nécessite le respect de quelques démarches essentielles. 

     


    Les démarches pour ouvrir une entreprise de menuiserie

     

    À l’instar de toute création d’entreprise, le porteur de projet dispose généralement de deux choix pour créer son entreprise de menuiserie. La création d’une entreprise nécessite des opérations minutieuses.

     

    • Réaliser une étude de marché et choisir votre lieu d’implantation

    En premier lieu, pour mettre de votre côté toutes les chances de réussite, réaliser une étude de marché est une phase incontournable. Grace à cette première étape, vous pouvez identifier les grandes tendances dans le secteur de la menuiserie. Elle consiste également à réaliser une étude du niveau de concurrence dans le lieu d’implantation de votre future entreprise. Si la concurrence est rude, il faudra trouver les moyens de se démarquer à travers les produits et les services offerts aux consommateurs. Grace à cette première étape, vous pouvez identifier les grandes tendances dans le secteur de la menuiserie. L’étude de marché permet donc d’atteindre facilement vos cibles. 

    Le choix du lieu d’emplacement est un choix stratégique dans la création d’une entreprise. L’étude de marché vous aidera à identifier le lieu et l’emplacement idéal pour exercer votre activité. Pour faire le meilleur choix, prenez le temps de se renseigner auprès des entreprises de menuiserie déjà installées dans la zone d’implantation envisagée. Il ne faut pas oublier aussi de préparer vos outils de travail. Ces derniers requièrent la préparation d’un budget. À part les frais de création de l’entreprise, l’assurance décennale, les outils de travail demande un budget important surtout si vous envisagez d’utiliser des outils numériques. 

     

    • Établir un business plan menuiserie

    Ensuite, il faut se lancer dans la rédaction d’un business plan. C’est un moyen de convaincre votre banquier de financer votre projet d’entreprise de menuiserie. Un business plan menuiserie est un document qui retrace les prévisions financières, le plan de financement et le budget de trésorerie. Ces éléments constituent donc des arguments financiers visant à démontrer la viabilité du projet. Les établissements de crédits ou les banques pourront donc apporter leur soutien à votre projet et vous accorder un prêt pour financer votre projet d’entreprise.

     

    • Choisir la forme juridique 

    Après avoir trouvé les solutions de financement, vous pouvez choisir la forme juridique de votre entreprise de menuiserie. Ce choix détermine également le choix du régime fiscal et social de celle-ci. En effet, le créateur dispose de 2 possibilités :
    -Exercer son activité avec le statut d’auto-entrepreneur ;
    -Créer une société de menuiserie.

    Le régime de micro-entrepreneur n’implique pas la création d’une entité distincte du menuisier. En cas de dette, il doit répondre de son patrimoine personnel. La loi prévoit un plafond de chiffre d’affaires. Cependant, il ouvre droit à un régime social simplifié. Il faut se référer au montant du chiffre d’affaires et non des bénéfices pour le calcul des cotisations sociales. 
    Si vous optez pour la création d’une société. En principe, deux formes juridiques s’offrent à vous : soit une SARL, soit une SAS. Ces statuts juridiques impliquent la création d’une personne morale. Si vous envisagez une société à associé unique, vous avez le choix entre une EURL ou une SASU. 

     

    • Démarches administratives de création

    Il vous reste ensuite à effectuer les démarches administratives de création selon le statut juridique choisi. 

    Voici les étapes essentielles :


    -Rédaction des statuts ;
    -Dépôt de capital social ; 
    -Nomination des dirigeants ;
    -Demande de création de société auprès du CFE compétent ;
    -Publication dans un journal d’annonces légales ;
    -L’obtention d’un numéro SIREN. 

    En cas de difficultés, vous pouvez faire appel à des prestataires afin de gagner du temps et bénéficier d’une assistance dans la création de votre entreprise de menuiserie, qui peut se faire totalement en ligne. 

     

     

    Rohat KURAN

    Auteur des articles Rohat KURAN

    À la suite de l’obtention d’une licence en économie à l’université Panthéon-Sorbonne, Rohat Kuran a poursuivi des études à Audencia Business School en Master 1 filière audit et comptabilité. En marge de ses études, il est spécialisé dans le domaine de la domiciliation d’entreprise, ainsi que directeur marketing chez Les Tricolores.

    Créer une enterprise en ligne

    La marche à suivre
    1
    Rédaction des Statuts
    Rédaction des Statuts
    La rédaction des statuts est inévitable et doit inclure des informations obligatoires dont:
    • La dénomination sociale
    • Localisation du siège social
    • L’objet social
    2
    Constitution du Capital social
    Constitution du Capital social
    Il est nécessaire d’ouvrir un compte en banque professionnel et de libérer une partie du capital social
    3
    Publication d’une annonce Légale
    Publication d’une annonce Légale
    Publication avis de constitution au sein d’un JAL
    4
    Constitution du dossier d’immatriculation
    Constitution du dossier d’immatriculation
    La constitution du dossier d’immatriculation doit inclure des informations obligatoires dont:
    • Les statuts signés et paraphés
    • Le formulaire MO
    • Les frais de greffe

    Cet article vous a été utile ?

    Donnez votre avis !

    Envoyer ma note
    Articles similaires
    Commentaires