Domiciliation a paris et toute la France et
Pourquoi devenir freelance? Guide 2024
Pourquoi devenir freelance en 2024
Création d'entreprise

Pourquoi devenir freelance? Guide 2024

Mis à jour le 22/01/2024

Il existe plusieurs intérêts pour passer au freelancing. Il convient de souligner que le statut de freelance n’est pas une forme juridique en soi. Pour faire simple, c’est un mode de travail contraire au statut de salarié. Dans le présent article, nous allons passer en revue les points suivants :

  • Quels sont les avantages du statut de freelance ?
  • Comment devenir freelance ?

 

Quels sont les avantages du statut de freelance ?

 

Pourquoi devenir freelance ? Ce statut représente de nombreux avantages. 

 

  • 1er avantage : Liberté et indépendance

 

Quand on parle de freelance, on pense directement à ces deux mots : liberté et indépendance. En effet, c’est la première raison qui motive certains salariés à opter pour ce statut. Par ailleurs, ce premier avantage diffère le statut de freelance du statut de salarié.

Le salarié est celui qui « s’engage à travailler, moyennant rémunération, pour le compte et sous les ordres et le contrôle d’une autre personne » appelée employeur. En d’autres termes, entre le salarié et l’employeur il y a un lien de subordination. Ce dernier fait défaut pour le freelance. En effet, ce dernier est un travailleur indépendant, qui exerce son activité professionnelle à son propre compte. 

En conséquence, le freelance est son propre patron. Il prend ses propres décisions et a le contrôle sur la direction de sa carrière. 

En outre, travailler en freelance n’est pas limité par une zone géographique. Il convient de souligner que ce mode de travail est principalement exercé en ligne. Cela permet d’éliminer la nécessité de se rendre physiquement sur un lieu de travail. Cette liberté géographique permet au freelance de travailler de n'importe où, tant qu'il a une connexion Internet.

 

  • 2e avantage : Flexibilité des horaires de travail

 

Contrairement au salarié, le freelance fixe lui-même son horaire de travail. En effet, il est soumis à une obligation de moyen et non à une obligation de résultat. Cela signifie que c’est le résultat qui compte aux yeux de la clientèle. 

Avoir un contrôle total sur son emploi du temps représente de nombreux avantages pour le freelance. 

D’une part, la liberté dans la gestion de l’emploi du temps permet au freelance de mieux équilibrer sa vie professionnelle et personnelle. Ainsi, il a la possibilité de travailler à des moments qui lui conviennent le mieux et de consacrer du temps à d’autres activités en dehors du travail.

D’autre part, le freelance peut ajuster son emploi du temps suivant les fluctuations de charge de travail. En période plus calme, il a la flexibilité de prendre du temps pour se former, se reposer ou chercher de nouveaux clients. En outre, cela lui permet de gérer sa productivité.

 

  • 3e avantage : variété de projets

 

Le freelance peut prendre plusieurs projets. Cela lui donne la possibilité de diversifier ses compétences et d’explorer différents domaines d’activité. Ce mode de travail est moins monotone que de se spécialiser dans un domaine. 

 

  • 4e avantage : Gains potentiels

 

Dans un premier temps, les freelances, le plus souvent, gagnent plus que les salariés. C’est notamment le cas lorsqu’ils développent des compétences fortement sollicitées. 

Dans un second temps, le statut de freelance offre la possibilité de diversifier les sources de revenus en travaillant sur plusieurs projets ou pour différents clients. On en déduit que cela contribue à une plus grande stabilité financière et à une réduction du risque lié à la dépendance d’un seul employeur.

 

Comment devenir freelance ?

 

Ce paragraphe sera un guide pour devenir freelance en 2024. On fera un tour d’horizon sur les prérequis avant de se lancer dans cette aventure. 

 

  • Choisir son domaine de prédilection

 

Pour ce faire, l’intéressé doit identifier ses compétences professionnelles. Il convient de souligner que tous les métiers ne peuvent pas être exercés en freelance. Les principales activités exercées en freelance sont :

  • Les métiers du web aussi bien tant que rédacteur web qu’en tant que développeur web. Le rédacteur web est le professionnel qui crée des contenus pour alimenter des sites web ou blog. 25 % des freelances français sont des développeurs web.
  • Les métiers de la communication : le graphisme, le community management, journalisme en freelance. La profession du graphiste est indispensable en matière de communication. Ce professionnel a pour mission de promouvoir une entreprise à travers des visuels. Pour exercer cet emploi, il faut avoir une certaine compétence. Le community manager, quant à lui, fait la promotion d’entreprise ou produits par des contenus sur les réseaux sociaux. En outre, il prend en charge la gestion des pages des entreprises. Le journaliste en freelance vend des articles pour des maisons de presses.
  • Les métiers du secrétariat : l’assistanat virtuel. L’assistant virtuel ou télésecrétaire assiste les entrepreneurs à distance. Il se charge de toutes les questions administratives de l’entreprise : gestion de paie, gestion d’agenda, gestion des rendez-vous…
  • Les métiers de la formation : cours particuliers, musique, coaching en développement personnel…

 

  • Développer une certaine qualité personnelle

 

Pour travailler efficacement en tant que freelance, l’intéressé doit être doté d’une certaine qualité, un savoir-être. Ces derniers peuvent être innés chez certains. Néanmoins, ils peuvent être acquis.

Pour travailler efficacement, l’intéressé doit être :

  • Une personne avec une grande autonomie : cette qualité est importante pour celui qui souhaite travailler en toute indépendance.
  • Une personne ayant une grande autodiscipline : la flexibilité de la gestion de l’emploi du temps requiert cette qualité pour éviter la baisse de productivité.
  • Une personne ayant une grande capacité d’adaptation.   

 

  • Créer son entreprise

Le travailleur indépendant doit être immatriculé. Pour ce faire, il doit choisir le statut juridique qui lui convient. Les formes juridiques fréquentes sont :

  • L’EURL ou entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, l’équivalent unipersonnel de la SARL ;
  • La SASU ou société par actions simplifiée unipersonnelle ;
  • L’entreprise individuelle ou EI ;
  • L’autoentreprise. 

Les démarches administratives à suivre dépendent du statut choisi. 

 

  • Adopter une bonne stratégie de communication

 

Contrairement au salarié, le freelance doit prospecter des clients. Pour la visibilité, il faut adopter la bonne stratégie de communication. On peut citer :

  • Assurer une visibilité en ligne : avoir un site web professionnel, mettre à jour les profils sur les réseaux sociaux professionnels, faire des publications régulières.
  • Assister à des événements professionnels afin d’élargir son réseau professionnel.
  • Créer un portfolio solide : cela permet de démontrer les compétences aux clients potentiels.